Accueil > Magazine > Tests et essais

  Test : Les produits MULEBAR.


(8/06/2009)

La légende veut que Mulebar ait été créé dans la propre cuisine des fondateurs de l’entreprise qui voulaient un produit énergétique pour leur usage lors de trips et de compétitions. Devant les encouragements de leur entourage et d’essais en prototypes, une entreprise est née et les produits MULEBAR arrivent dans nos rayons.

Au 1er contact, les emballages sont plutôt « fun », une présentation marrante avec des noms rigolos ; tango-mango, pinacolada, strudel...Coté volume, c’est plus gros que les barres classiques. Normal, les barres affichent 65grs contre 25grs pour une barre classique. Les composants de chaque goût sont très exotiques : ananas / coco / baies de ghoji, mangue / cajou, ou pomme / cannelle / raisins secs.

On remarque sur certains emballages le petit logo « commerce équitable ». Il s’avère que certains produits de la marque répondent au cahier des charges du commerce équitable : bon point ! Autre aspect positif, c’est bio. Enfin, la marque reverse 1% de son CA à des associations environnementales.

L’emballage s’ouvre facilement et à l’ouverture, l’odeur est agréable. On ne ressent pas l’odeur de produit artificiel comme souvent dans ce genre de produits. La texture est une bonne surprise ; ce n’est pas un produit sec, la texture est moelleuse et fondante. La plupart de nos testeurs l’ont trouvé agréable et facile à mastiquer. On pourrait la manger en roulant si justement elle n’était pas aussi dosée. En effet, la plupart de nos testeurs l’ont mangé en deux fois, ce qui peut se comprendre puisqu’elle est 2 fois plus lourde qu’une barre classique.

Au gout, le « fruité » est très présent et il est agréable. On sent le produit naturel. Le mélange des saveurs reste ensuite une histoire de goût ; Un ch’ti a adoré le Strudel, et un Lorrain a apprécié Pinacolada mais une Equatorienne n’a pas apprécié le Tango Mango...

Coté efficacité difficile de porter un jugement. Le fait est que personne n’a éprouvé de fringale lors des grosses sorties où les barres étaient testées. Le fabriquant annonce + de 300 kj pour 100grs ce qui est plutôt bon pour du « refueling ».

Petit bémol, le coté « farine pas cuite » que l’on peut parfois ressentir et qui reste après déglutition.

En définitive, ce produit nous a plu, tant par les gouts que par la texture. Il « cale » bien et avec 65grs on a de quoi tenir, même si il nous semble que ce dosage est à utiliser en deux prises. L’utilisation de produits naturels et le choix de travailler en commerce équitable est rassurant pour notre santé et donne aux barres Mulebar un petit plus, qui correspond bien à l’esprit de notre sport.

Reste qu’à 2.50 € la barre, les MULEBAR font payer cher leurs qualités. Gageons que le succès commercial que l’on peut leur souhaiter tirera les prix à la baisse.

MULEBAR, en vente ou sur le site de la marque ou dans les magasins de sports revendeurs.



Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013