Accueil > Magazine > Compte-rendus

  Singlespeed European Championship 2010


(2/05/2010)

Le singlespeed est une discipline assez confidentielle de ce côté ci de la Manche ! Lorsque tous les fondus du pignon unique d’Europe se donnent rendez-vous, il ne faut pas manquer l’occasion.

Vendredi 4 heures du matin, onze membres de Singlespeed-Belgique se mettent en route vers l’Angleterre et la forêt de Dean à la frontière galloise en vue du championnat d’europe de singlespeed.

Après une traversée sous la Manche et la rencontre avec les Français de Méli-Vélo, il est temps de se familiariser avec la conduite à gauche. Heureusement, les Britanniques sont courtois et le voyage se déroule sans accroc.

En approchant de la destination finale, on s’aperçoit très vite que l’Angleterre n’est pas vraiment le plat pays. La vallée de la Severn, en contrebas, est magnifique et on distingue les contreforts de l’immense forêt de Dean, plantée dans une succession de collines et vallons.

A l’arrivée au campement, qui se remplit doucement, Sheldon, typique sujet de sa Majesté et qui sera notre GO du week-end, nous accueille.

Les présentations et échanges de maillots faits, le camp belge s’installe et on se prépare pour une première reconnaissance guidée.

<PHOTO|4545506286|Medium|C>

Une petite ballade de 2 heures permet de découvrir le potentiel de ce paradis pour vtt où montées abruptes, descentes sinueuses et singletracks se succèdent entre les chênes millénaires et les pins.

Ce domaine abrite également de nombreux animaux, comme a pu le constater un singlespeeder belge perdu et tombé nez à nez avec une famille de sangliers peu désireuse de lui céder le passage.

<PHOTO|4545511774|Medium|C>

Au retour, après un apéritif entre Belges et Français, la soirée se poursuit avec le "Rollapaluza cycling racing" épreuve de sprint sur rouleaux avec un vélo à pignon fixe. Thomas des SSBE s’y illustre en terminant 5ème.

On conclut cette première journée par un imposant repas fromages (apportés par toutes les délégations) et un concert.

Le samedi matin, après une nuit courte et glaciale, la Belgique réveille le camp au son des Village People, histoire de préparer cette longue journée.

Tout le monde s’équipe pour rejoindre le départ de la "Ride"... Ne dites surtout pas "Race" car dans l’esprit des organisateurs et des singlespeeders, c’est avant tout un rassemblement et pas une compétition. Le règlement expliqué par Sheldon est simple : le premier qui boucle les 4 tours de 12 km ne gagne rien et ensuite, on arrête quand on veut.

Seuls quelques bikers très affûtés se disputeront le passage de la ligne. Les autres profiteront du soleil et d’un tracé digne des plus beaux évènements vtt pour aller au bout d’eux-mêmes, rouler entre amis, se rencontrer et discuter entre mordus de la discipline ou tout simplement s’offrir une rando inoubliable.

<PHOTO|4552005489|Medium|C>

Le départ se donne à 11 heures, façon "Le Mans". Mais, les organisateurs ont pris soin de mélanger les vtt, de les accrocher dans les arbres et c’est un joyeux cahot pour retrouver sa monture. Le ton est très vite donné !

Une ascension d’1km permet de chauffer les cuisses et d’entamer le circuit, fermé aux piétons, tracé par les Knights of Niche. Ceux-ci ont utilisé toutes les possibilités du terrain, laissant peu de répit à l’organisme. Les côtes sont légions, mais les descentes dans de petits singletracks sinueux sont autant de récompenses. Il faut être cependant attentif en permanence pour éviter les nombreuses racines et pierres.

<PHOTO|4552028033|Medium|C>

Parfois, au détour d’un sentier, la vue s’ouvre et permet d’embrasser toute la région.

<PHOTO|4552669880|Medium|C>

La Ride se déroule dans un esprit très cordial et les dépassements s’effectuent au son des "please", "thank you". Un vrai retour aux sources et à l’ambiance des débuts du vtt !

La plupart des participants roulent à leur rythme et n’hésitent pas à faire de longues pauses au ravitaillement fourni en cakes, eau et ... bière !

Au bout des 48 km, Matt Page, chez les hommes et Mel Alexander, chez les femmes, franchissent la ligne et les autres en terminent.

Après un retour en ordre dispersé au camping et une douche bien méritée, l’équipe hollandaise convie les amateurs au très couru lancer de vtt et malgré une belle prestation des Belges, ce sera l’Italie qui remportera le concours et remettra son titre en jeu l’année prochaine.

2011 ! Moment importantissime, car après consultations, ce sera l’équipe de Singlespeed-Belgique qui aura l’honneur d’organiser le Singlespeed European Championship 2011 !!!

Pour fêter cette nouvelle, le team organise, avant la remise des prix, un grand apéritif avec les spécialités houblonnées du plat pays. Le cri "belgian bar is open" retentit et les participants peuvent apprécier la légendaire hospitalité belge. Quelques Anglais improvisent un concours de bunny hop qui ravive encore l’ambiance.

La remise des prix qui suit est l’occasion d’apprécier l’humour décalé anglais lors de l’attribution des lots en fonction de critères plus ou moins loufoques comme le biker aux plus grandes oreilles ! La palme revenant à un Anglais qui, pour gagner un superbe cadre Kona, n’hésite pas à scier son propre vélo ! So british !

Cette cérémonie peu protocolaire permet à Sheldon, l’organisateur de ce SSEC 2010, de transmettre le flambeau à Bruno, chef de Singlespeed-Belgique, et de se donner rendez-vous en 2011.

Le dimanche, une randonnée permettant de découvrir d’autres singletracks de la région clôture ce week-end. C’est l’occasion également de goûter au traditionnel "fish and chips" ou au "ploughmans" dans un pub local.

<PHOTO|4552663844|Medium|C>

Pour la SSBE, 19 heures sonnent le moment des adieux et de la route vers le Channel pour une courte nuit avant le boulot, lundi matin, de nombreuses images inoubliables plein la tête.

Gageons que tous les participants de l’édition 2010 en garderont autant et se retrouveront l’an prochain sur les sentiers de Belgique. Avis aux amateurs, les places seront limitées !


contributions photos : Gogooo et Carvin de Singlespeed-Belgique



Auteur - Hugo




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013