Accueil > Magazine > Tests et essais

  Test : TREK Elite 9.7


(27/05/2010)

Voici maintenant 10 ans que je roule en tout suspendu et que je ne retournerais au semi-rigide pour rien au monde, alors quand un ami m’a proposé de tester un semi-rigide carbone, je me suis dit qu’il fallait se faire mal de temps en temps ...

Aimant la belle mécanique et les technologies de pointe, c’est avec enthousiasme que je me suis rendu ce matin là chez mon vélociste préféré. En arrivant je découvrais la bête magnifique dans sa robe noire et blanche.

Une fourche RockShox Reba SL Pop Loc - 100mm

Des dérailleurs et manettes Shimano SLX

Un pédalier Shimano XT Shadow

Des freins Avid Elixir 5 - 180 mm AV / 160 mm AR

Un ensemble roues et pneus Bontrager XDX 2.2’’

Un groupe potence, cintre, tige et selle Bontrager Race Lite

Taille 18.5’’ pour 10.8 kg.

Allons-y, direction les marais normands pour une prise de contact et effectuer quelques réglages ...

La prise en main est très facile, les commandes tombent sous les mains, l’ensemble cintre/potence/géométrie est parfait, seule réserve, les grips un peu fins à mon goût.

Le terrain est plat, roulant, impeccable pour faire connaissance. D’entrée une première surprise : quelle sensation de légèreté ! La moindre pression sur les pédales se transforme en augmentation de vitesse, j’ai même l’impression d’avoir retrouvé une réelle condition physique !

Je pensais que j’allais souffrir du manque de confort, il n’en est rien, les quelques irrégularités sont très bien absorbées.

Par contre, je suis gêné par l’ergonomie des manettes Shimano, j’ai surement trop pris l’habitude de mes SRAM, du coup, les commandes aux index se trouvent en interférence permanente.

Je décide de faire connaissance avec le généreux système de freinage, 180 mm pour moins de 11 kg, attention à l’OTB ! Eh bien non ! Je suis resté sur le vélo grâce à un excellent feeling qui permet de passer une très grosse puissance de freinage en toute sécurité, par contre, je ne garantis pas les freinages paniques violents en descente ...

Demain, on passe aux choses sérieuses.

Au programme de la journée, une virée plus consistante et variée avec des passages techniques (descentes parsemées de rochers, racines, ...), des zones bouffeuses de motricité (plaines herbeuses, sentiers sablonneux, ...) et de l’asphalte.

Une chose est sûre, le technique est un plaisir à son guidon, l’onctuosité et l’amortissement de la Reba SL font merveille, le tout allié à la rigidité et la nervosité du cadre, mais attention à l’erreur car la réaction du cadre est instantanée. Une grosse frayeur cependant sur un saut : un léger surpoids de l’avant qui déséquilibre l’ensemble et qui a failli me conduire à une éjection, il suffit de le savoir mais la première fois çà surprend.

Là encore, le freinage se révèle un atout puissant, il permet vraiment un grand contrôle, je n’ai jamais eu l’impression de manqué de puissance sans aucune crainte du blocage, réellement bluffant !

L’estuaire de l’Orne fut plutôt une galère contre toute attente, pourtant en y réfléchissant c’était couru d’avance : des pneus en 2.2 !!! Certes ils apportent un peu de confort, mais dans ces conditions, on sent littéralement scotché ! Du coup, après y avoir laissé mes mollets, je suis allé faire un tour par le bitume avec quelques grimpettes, et là j’ai découvert le subtil mélange cadre carbone et Pop-Loc : un rendement extraordinaire !

Allez, retour à la maison car l’air de rien cette 1h30 a bien attaqué la condition du bonhomme, direction la forêt et là ... retour à la réalité ! Il est INTERDIT de s’asseoir avec un cadre carbone ! Tant que l’on a du jus dans les mollets et que l’on appuie ne serait-ce qu’un peu sur les pédales, c’est le bonheur, mais quand il n’y a plus de watts c’est de la torture !! D’accord, je me lève et relance ...

En conclusion, un grand week-end de plaisir. Le TREK Elite 9.7 est un pur plaisir, il donne des ailes, se montre très précis, réactif, sûr, beau (je sais ! Ca n’engage que moi ...) même s’il est à proscrire quand le pilote est HS. Le reste des critiques est lié à son niveau de gamme puisqu’il suffirait de remplacer la Reba par une SID pour corriger le déséquilibre et mettre des pneus de 2’’ au lieu des 2.2’’ quitte à perdre en confort, d’ailleurs c’est ce qui est sur les 9.8 et 9.9 ...

Prochaine étape : la confrontation avec l’Orbea Alma ! A suivre ...

Je tiens à remercier Judicaël de Culture Vélo Caen pour sa disponibilité et le prêt du TREK Elite 9.7.



Auteur - Xof




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013