Accueil > Magazine > Tests et essais

  Sac de transport CRC


(16/01/2011)

Suite à une expérience en TGV vers Avignon et le VaucluseNet, équipé d’un sac de transport pour vélo emprunté à un ami, j’étais revenu avec un sentiment mitigé.

Le sac était lourd, encombrant (ce qui est normal avec un vtt même démonté à l’intérieur), peu pratique et surtout fatigant à porter à cause de sangles étroites qui blessaient l’épaule.

Comme j’envisage d’emprunter de plus en plus les transports en commun ( protection de la planète oblige), je me suis vite décidé d’acquérir un sac de transport plus adéquat.

Après quelques recherches sur le Net, je constate que l’offre est assez importante, avec des modèles plus ou moins élaborés, souples, rigides et que les prix sont également très variables.

Je me fixe sur un modèle souple estampillé de la marque du site de vpc ChainReactionCycles, qui me semble correspondre à mes désidératas niveau fonctionnalités mais aussi financiers.

59€ en soldes, c’est l’affaire du siècle ! Mais, ai-je acheté un chat dans un sac ?

<PHOTO|5358584682|Medium|center>

A l’ouverture du carton, première constatation positive : la réalisation est soignée, le tissu utilisé très épais et résistant , genre Cordura et, ce qui ne gâche rien, la déco est sympathique.

D’extérieur, une bandoulière rembourrée en X est fixée au sac par des attaches rapides métalliques (pratique pour mettre ou enlever le vélo).

<PHOTO|5358584784|Medium|center>

Quatre fermetures horizontales en haut du sac (2 de chaque côté) permettent d’accéder aux poches intérieures sans ouvrir entièrement et, astuce supplémentaire, en ouvrant les 4 tirettes, le sac peut être accroché sur un porte-vélos à bras.
Deux roulettes d’assez grand diamètre facilitent le transport.

<PHOTO|5357970347|Medium|center>

L’intérieur est réalisé en un tissu imperméable résistant (plus épais que le tissu d’un coupe-vent par exemple) et lavable.
On dispose de 8 compartiments séparés de différentes tailles pour ranger vêtements, pédales, tige de selle et autres.

<PHOTO|5358584718|Medium|center>

La mise en place d’un vélo est très facile avec une large ouverture en haut du sac. Moyennant un peu de démontage (tige de selle, guidon, pédales) la plupart des vélos rentreront. Mon Inbred 29 pouces, en taille XL, s’y loge d’ailleurs sans problème.

<PHOTO|5359500183|Medium|center>

Pour les pressés, le guidon peut rester en place mais dépassera d’une vingtaine de cm du sac.

<PHOTO|5360113036|Medium|center>

Deux housses de roues, fabriquées à partir du même tissu que le sac sont livrées. Elles peuvent être utilisées indépendamment avec les bretelles ou rangées à l’intérieur du compartiment principal.

<PHOTO|5357970461|Medium|center>

L’intérieur de la housse possède un rangement séparé pour le serrage rapide.
2 disques en PVC ont également été placés au centre des sacs afin d’éliminer tout risque de percement par un axe ou d’usure par la cassette.

<PHOTO|5359500145|Medium|center>

Une roue de 26" se place aisément alors que pour une 29" (avec un pneu de 2.3) , il faudra dégonfler.
Une trousse à outils pour les clés BTR et d’autres outils essentiels est incluse.

<PHOTO|5357970239|Medium|center>

A l’utilisation, en mode roulant, le sac reste équilibré que ce soit sur des surfaces planes (hall de gare par exemple) mais aussi sur des sols plus irréguliers ( dalles, pavés). Le franchissement des trottoirs abaissés ne pose pas de soucis. Pour une bordure, comme pour toute valise, il faudra le soulever.
En portage, les bretelles en X sont confortables et le sac tient bien sur l’épaule. Le rembourrage de la bandoulière évite d’avoir l’épaule cisaillée.
La longueur importante (qui est un bien pour disposer un cadre de grande taille) peut être gênante surtout à l’embarquement dans un wagon mais, l’encombrement reste limité.

Pour le transport en avion, où les manipulations sont effectuées par des employés peu soucieux du matériel, il faudra également être attentif à protéger les éléments fragiles tels dérailleurs, commandes, amortisseur.
Cette housse ne saurait rivaliser avec les coques rigides spécialement conçues pour ce type de voyage mais d’un prix nettement plus élevé.

Pour ceux qui souhaitent rouler dès leur arrivée (raid en boucle de plusieurs jours par exemple), le sac est plus ou moins pliable en un paquet d’une soixantaine de cm de long qui rentrera aisément dans une consigne.

<PHOTO|5360113170|Medium|center>

Caractéristiques :
• 6,2 kg
• Dimensions 1280 x 750 x 200mm

En conclusion, voilà un achat qui répond à toutes mes attentes.
Pour le prix de deux housses de roues dans une grande marque, on est en possession d’un outil fonctionnel et durable qui fera les beaux jours des amateurs de déplacements en transport en commun et même de ceux qui, faute de porte-vélo, remisent leur beau jouet dans la voiture.
On peut sans hésitation parler d’un maître-achat "VttNet Approved"

Autres modèles

Pour compléter cet article, d’autres modèles, dans d’autres marques, vendus dans la même gamme de prix

DHB Bike Bag (avec roulettes et 134cm de long)

Vaude Big Bike Bag Pro (un peu plus cher)

Decathlon

Et pour les raids itinérants :

Vaude Big Bike Bag

Scicon Pocket (500 grammes)

Réagir, questionner, participer, à cet article sur le forum



Auteur - Hugo




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013