Accueil > Magazine > Tests et essais

  Le Commençal PASTA POWER


(6/01/2004)

<REP|SITE/2004/pastapower>

Le Commençal Pasta Power

C’est sur les pentes des Alpes que VTTnet avait emmené le Commençal Pasta Power. Quel meilleur
terrain de jeu pour un vélo au programme free-ride ? Alors "super-vélo"... ???

Le testeur : Emmanuel Darlix, dit Man’, est Grenoblois. La montagne
est son univers. En été sur un vtt, en hiver sur des skis, il pratique ces deux sports avec la même
philosophie : le beau geste, l’engagement dans la pente. Pas forcément très vite. Toujours trés
technique. Il était tout désigné pour sentir la fibre du Pastapower. Il nous raconte ici son
tête-à-tête avec ce vtt sur les pentes alpines entre Morzine et Châtel, lors du Dhnet 2003.

En statique

Le cadre :

"Le cadre inspire confiance. La finition est correcte et les soudures sont régulières. Des
goussets de renfort sont placés aux endroits stratégiques. Le tube supérieur est raisonnablement
slooping. La suspension est du type "four bar linkage" en anglais dans le texte. Toutes les
articulations sont montées sur roulements, ce qui est un gage de fiabilité dans le temps. Bref du
classique qui fonctionne. La seule originalité vient du tube de selle cintré vers l’arrière. Cela
donne un angle de tige de selle beaucoup plus prononcé que la moyenne.

Après les roses, les épines ! La selle ne peut pas être baissée des
masses ! Rédhibitoire or not rédhibitoire ? Ce sera à vérifier sur le terrain..."

Les équipements :

"La potence (courte) et la tige de selle viennent de Thomson. C’est du solide ! La fourche et
l’amortisseur sont fournis par Rockshox (U-turn et Psylo). Les freins sont de marque Formula avec
un disque de 185 à l’avant et un de 160 à l’arrière. Les roues sont équipées de jantes Mavic. Les
pneus sont des Hutchinson Scorpion en 2.3."

En selle ! Le comportement :

"Pour l’essai, les suspensions étaient réglées au maximum de débattement, c’est à dire 130 mm
aussi bien devant que derrière. La taille de notre vélo de test était une taille L.

S’il y avait un adjectif pour qualifier ce vélo ce serait ludique. Mais rentrons maintenant un
peu plus dans les détails."

En montée

"Oui, il peut le faire (comme dirait Francis Blanche) éventuellement entre deux descentes. Le vélo n’est pas
spécialement léger mais ce sont surtout le pompage au pédalage (l’amortisseur n’est pas blocable
rapidement) et la position sur l’arrière qui sont pénalisants. Bref, le Pasta Power ne nous a pas
paru être très à l’aise lorsque la pente est montante."

En descente

"Le guidon m’a paru très large au début mais je m’y suis vite fait. Ensuite c’était parfait.
Dans le rapide, la stabilité est bonne. L’équilibre du vélo fait que l’on se sent à l’aise. On peut
vraiment aller vite avec et les sauts passent de façon impeccable.

La suspension arrière fonctionne très bien à contrario de la fourche qui a tendance à taper sur
les chocs répétés (dus aux racines par exemple) et dans les passages défoncés et ce malgré la
course disponible.

Le comportement lors des gros freinages est impressionnant du fait de l’excellente suspension
arrière. La roue reste collée au sol et ne dérape pas. Comme par ailleurs, la puissance et
l’endurance des freins sont au rendez-vous, on est dans un fauteuil pour freiner tard et mettre la
pression au petit copain qui se la joue juste devant.

Personnellement, je n’ai pas testé mais si j’en crois les p’tits
jeunes (un peu grande gueule parfois mais bon sur ce coup je n’ai pas de raison de douter de leur
parole), la position sur l’arrière rend les "manuals" faciles. Dans le technique, tous les testeurs
ont été bluffés ! Pour citer l’un d’eux : "Très maniable. Dans les passages lents - épingles,
marches -, ce vélo est un vrai plaisir. Il passe là où se porte le regard sans effort. Vraiment
plus facile que mon vtt dans les épingles."
N’en jetez plus ! !

Le baissage incomplet de la selle n’est finalement pas trop gênant même si ce n’est pas le top,
même pour moi qui suit un adepte de la selle basse. En effet, suite à l’angle couché de tige de
selle, la selle avance quand on la baisse. Cela laisse alors plus d’espace pour bouger autour du
vélo."

Ce qu’il reste à améliorer pour l’avenir

"La fourche actuelle n’a pas sa place sur ce vélo. J’y verrais par exemple une Marzocchi Z1 ou
l’équivalent chez Fox.

Mettre un amortisseur avec blocage à la volée pour limiter le pompage sans être obligé de
durcir la compression.

Ménager une ouverture dans le tube de selle de manière à baisser plus la selle. Giant l’a fait
sur son AC1 ! Et alors Commencal ?

Les pneus actuels sont solubles dans les chemins. A changer par des modèles plus endurants et
plus solides.

...Et ça sera tout !

Il est à noter que la marque répond aux deux premières remarques avec le Pasta Power de la
gamme 2004 même si cela se fait au détriment du prix de vente qui augmente de quelques centaines
d’euros. Mais on a rien sans rien ! Coté boudins, Commençal chausse son millésime 2004 des nouveaux
Spider de chez Hutchinson, plus en rapport avec le programme du spad.

Pour le reste, il faut bien garder quelques améliorations potentielles pour la suite, n’est-ce
pas ?!"

Conclusions

"Alors en résumé ce vélo pour quoi faire ?
En version compétition, c’est à mon avis un spad "Mégavalanche approved". En version loisir, c’est
LE vtt avec lequel rouler l’été dans les Alpes ou les Pyrénées et Andorre (pour ne pas faire de
jaloux...) en profitant des remontées mécaniques qui sont de plus en plus nombreuses à ouvrir à la
belle saison.

Enjoy !!!"

Caractéristiques (Pasta Power 2004)

Cadre NUTS DB Amortisseur Fox Float RL Fourche Fox Vanilla 125RL Dérailleurs Shimano LX /
XT Manettes Shimano LX Freins Formula Xtrem Disques 185mm Roues Mavic Xmax XL Disc Pneus
Hutchinson Spider UST 26X2,3 Pedalier Shimano LX Potence Thomson Guidon Stone Edge Tige selle
Thomson Selle Fi’zi:k Nissene Pédale Plates Poids 13,5 kg Prix : 3723 Eur

Quelques Liens

- Le site du constructeur


Texte et test : Man’ Photos : Steph W, Lorenzo, Al Réagir : redaction@vtt.org



Auteur - Emmanuel Darlix




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013