Accueil > Magazine > Le cri du Single Track

  2005 bonnes raisons...


(1er/01/2005)

Entre les champagnes et les foies gras - de préférence poilés - et quelques autres réjouissances gustatives, il a été question de bonnes résolutions. On les fait toutes et tous sous le gui, aidé en cela par l’abus de boisons titrées.

Et nous avons laissés derrière nous 2004. Qu’elle année pour le vtt ! Ce sport, ce loisir, ce style de vie, suivant la façon dont nous abordons chacun notre pratique, a eu l’occasion de faire parler de lui en cette année écoulée.

D’abord parce que de plus en plus d’institutionnels et de collectivités misent sur le vtt. Il n’y a qu’à voir le nombre de manifestations importantes consacrées à notre sport ; à coté des Free-raids et autres Passportes ou 3 vallées-vtt, ce sont les moutains of Hell, les Mégas qui s’imposent sans compter les nouveaux événements genre fats-wheels. Et on ne parle là que du vélo de montagne car en version plus « académique » les Rocs et autres Forestières ou Gamel Trophy ont fait le plein. Décidément le VTT devient rassembleur…Et ce ne sont pas les stations de skis qui vont dirent l’inverse. Une fois la neige fondue et les planches remisées au grenier, ces lieux misent sur le vtt pour booster leur fréquentation estivale. Les Portes du Soleil, l’Alpe d’Huez, les 2 Alpes, les Arcs, les Orres…on ne compte plus les stations qui accueillent le vélo-à-grosses-roues dans leurs bike-parks et autres espaces vtt.

Et puis 2004 fut aussi l’année du vtt coté sportif. D’abord avec les JO. Enfin on a vu du VTT à la télé. Pas un truc insipide et lambin ressemblant à une pub pour vendre du haut débit. Non une vraie compét’ bien filmée qui donne à voir ce que peut être le vtt servi par des champions. Avec les moyens télévisuels d’habitude consacrés à la route. Comme quoi quand on veut…

Et ensuite ce fameux week-end de septembre. Putain de week-end !!! Les Gets, France, Championnats du Monde de VTT 2004. Il parait que le vtt a bougé en France après les world champ’s de Metabiez il y a 10 ans. Alors c’est sur qu’il va bouger en 2005, tellement la réalisation de cette compétition fut parfaite. D’abord parce qu’une petite équipe, ultra-motivée, a mis en place et organisé un truc au poil, avec des terrains de compétitions réunis en un même lieu, avec des tracés de léchées aux petits oignons et surtout avec la volonté de permettre aux spectateurs d’avoir une lisibilité de toutes les épreuves. Et puis ensuite parce que les pilotes présents se sont donnés à fond pour offrir un vrai spectacle. Qui a vu le 4X des Gets pourra dire « J’y étais ! », pour ne parler que de cela. Quant à la victoire de Fabien Barel, le pilote « maison »…un suspense levé à la dernière seconde….Du grand art !!

Mais si 2004 doit avoir un visage, c’est au Xc que nous le devrons, 4 ans après Miguel Martinez, Julien Absalon s’offre le doublé JO / WC. Des victoires sans concessions acquises avec panache. Et voilà que toute l’intelingensia télévisuelle et journalistique porte aux nues le français, allant même jusqu’à lui demander si comme couronnement de sa carrière, il ne souhaite pas aller rouler dans une équipe de route, comme si le VTT n’était qu’un sous-sport. Nobody is perfect…

Il reste du chemin à parcourir mais force est de constater que le VTT devient adulte. Structures touristiques, événements sportifs, champions reconnus…Il va falloir gérer maintenant, histoire que nous gardions cette belle liberté qui nous permet de rouler un peu partout sans être trop « fliqués ». Et cela c’est l’affaire de chacun d’entre nous…

En attendant voici une nouvelle année. Et nous à VTTnet, nous vous souhaitons à chacun, de simplement trouver 2005 bonnes raisons d’aller rouler.



Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013