Accueil > News

  Christophe Dupouey : Triste reconversion


(10/02/2005)

L’ancien champion du monde de VTT Christophe DUPOUEY avait envisagé, lors d’un entretien accordé à VTTnet en 2000, sa reconversion. Il se voyait bien rester dans le cyclisme. Fin janvier on a appris qu’il était resté dans le milieu, mais pas au bon endroit.

En 2003 un coureur amateur est contrôlé positif en France. L’affaire est prise au sérieux et une enquête débute. Les gendarmes découvrent un système digne des meilleurs circuits de chnouf. Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle. Un couple Belge, les Sergeant dont monsieur officiait il y a encore peu comme soigneur dans l’équipe cycliste ADR, auraient écoulé prés de 3000 doses de « pot belge », une saloperie de triste réputation, mélange d’héroïne, de cocaïne, d’amphétamines et d’antalgiques. Acquise à 45 Euro la dose de 12ml celles-ci auraient été revendues au double à Laurent Roux, un ancien pro de la route qui ne compte plus les « doping » casseroles à son dérailleur. Lui-même revendant les doses 180 Eur, les shoots terminaient leur course dans les veines de cyclistes amateurs et semi-pros à 400 Eur l’injection. Le vicieux du système, qui déjà pue la mort, c’est qu’à ce tarif là ce sont les shootés eux même qui assuraient une partie de la revente. Quand on vous dit que c’est comme les circuits de la dope…

Fin janvier la justice a procédé à une vague d’arrestations. 20 personnes ont été mises en cause dont une partie est encore sous les verrous. Certaines ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire.

C’est le cas de Christophe Dupouey. Champion mythique des années 90, l’ancien World Champ’, revient sur le devant de la scène d’une bien triste manière. On ne connaît pas le rôle exact de Dupouey dans ce trafic, ni son degré d’implication mais une telle mise en cause ne va pas aider à redorer le blason du Cross-country et va encore ternir l’image du VTT en général.

Christophe Dupouey avait été le compagnon d’écurie d’un certain Jérôme Chiotti, lui aussi champion du monde de vtt et qui avait avoué s’être dopé. Les mauvaises habitudes sont contagieuses. Voilà Dupouey qui passe du statut de coureur à celui de dealer. Triste reconversion.



Auteur - vttnet




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013