Accueil > News

  La Megavalanche Pérou 2006


(13/02/2005)

La 1ere MEGAVALANCHE PEROU

Cela faisait un moment que l’on en parlait. Et il l’a fait. Georges Edwards, l’organisateur des Avalanche Cup, Megavalanche et autres Transvésubienne avait réussi à mettre sur pied ces 29 et 30 janvier la MEGAVALANCHE PEROU, une course marathon VTT au pays des lamas et des flûtes de pan.

Coté parcours on est ici au pays des hauts plateaux. Donc le départ se négociait à pas moins de 4300m d’altitude et certains pilotes souffriront du mal des montagnes. Une première partie assez classique suivi d’un truc de « ouf » concocté par les locaux, plus inspiré par la rampage que par le circuit UCI de DH, avant de reprendre un visage plus classique, même si réservé quand même à quelques couillus de service.

Et justement du sévèrement burné il y avait de quoi faire, car le plateau des pilotes avait de quoi faire pâlir un organisateur de coupe du monde : Fabien Barel (Kona), Wildhaber (Scott-Red Bull), Franck Parolin (Commençal) et Remy Absalon (Commençal Oxbow). Puisqu’il y avait de quoi faire le show, Cédric Gracia (Siemens-Cannondale) remis de sa méga boite à la Rampage, était au coté d’un Miguel Martinez (Commençal Oxbow) venu montrer ce qu’un crosseur (et ex-routier..) peut faire sur ce genre de course. A coté des vedettes une belle délégation pan-américaine et des coureurs locaux sur de drôles de machines souvent semi-rigides !

Le dimanche lors des finales, les spécialistes de la descente vont se battre avec les meilleurs du free-ride, tandis que des locaux, dont le chilien Yungues bataillaient ferme pour ne rien laisser aux premiers. Martinez les accompagne et ne va pas amuser le terrain lors de la 1ere manche finale, il va étonner du monde et tenir tête à pas mal de cadors de la spécialité. Dommage pour lui lors de la 2eme manche, il s’en collera une bonne et devra abandonner entraînant dans sa chute Absalon.

C’est finalement un spécialiste de ce genre de course, le Suisse René Wildhaber qui va franchir en vainqueur la ligne d’arrivée devant Cédric Gracia et l’étonnant Britanique Gee Atherton.

Pour cette 1ere édition, la Megavalanche Pérou semble avoir été une réussite, d’autant qu’au-delà de ses 2 jours de course, elle s’accompagnait d’un trip découverte et tourisme alléchant. Un coup de maître qui devrait voir une 2eme édition en 2006.

Le résumé sur le site officiel de l’UCC







Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013