Accueil > Magazine > Compte-rendus > Randonets

  USAnet - Utah - Moab - du 25 mai au 1 juin 2000


(/00/2000)

<REP|SITE/2000/Randonet/USAnet>

Jeudi 26 mai 2000 - Première journée à Moab

Sean

Hello, I am Sean I am the only American on the trip. PAB and I have
travled 2000 km so far to get here. Our first ride was short but fun.
The slickrock is veryfun to ride on.

Antoine

Antoine (Alpin exile) : depuis San Diego, j’ai rejoint Pouet, Lolo, Kiwi,
Kiwiette et Pierre à Salt Lake City hier soir. Aujourd’hui, on a pris le
camion et fait les 160 miles jusqu’à Moab. Moab, des vtt partout, de la
pierre rougeatre. La maison est cool avec tout ce qu’il faut.
Malheureusement, je prend le velo que demain donc je n’ai pas participé
au
ride du jour. Je laisse la main pour le compte rendu.

PAB

PAB : j’ai fait le voyage avec Sean de Tucson, 5 parcs nationaux
américains
enchaines à la suite (Petrified Forest, Canyon de chelly, Zion, Brice
Canyon, Capitol Reef), des souvenirs magnifiques avant même d’arriver à
Moab. Nous avons eu aujourd’hui notre baptème de Slick rock. Il s’agit
d’une immense étendue de roche rouge qui forme naturellemnt une piste de
dirt pour vtt. Vu que l’accroche sur cette surface est exceptionnelle,
nous
pouvons descendre et monter des pourcentages très impressionnants sans
glisser le moins du monde. Le paysage est magnifique et les photos
suivent.

Pierre

Moi c’est Pierre , l’ancètre de Tahiti. ca me fait tout drole depuis
que je suis arrive à Moab, j’ai acquis au moins la certitude que de faire du
vélo et de terminer sa journée en entier c’est pas aussi facile que je
le croyais. Ne pas me faire mal et regarder le paysage, c’est encore
difficile pour moi, mais j’ai encore bon espoir d’y arriver un jour.
J’espère seulement que ce sera avant la fin du séjour. Je pourai alors
vous dire avec plus de précisions à quoi ressemblent les environs.

Je pourais vous dire aussi que je me croyais arrivé dans un trou
perdu au fin fond de l’ouest , ou l’on ne communique que par des signaux de
fumée, et ou l’on se fait ravitailler par les corbeaux. Et bien ce n’est pas
ça du tout. Ayant eu la mauvaise surprise de découvrir en déballant mon
vélo qu’un piston de freins à disque était hs ,j’ai pu trouver la pièce et
faire réparer mon vélo en moins d’une heure chrono sans aucun probleme.
Ailleurs, j’aurais eu beaucoup de mal à trouver la pièce, ou cela aurait pris
plusieurs jours et en tous cas m’aurait définitivement gâché le
séjour. En somme tout va bien, et vivement demain qu’on recommence.

Lolo

hi everybody ! Et oui, 2 jours et je suis déjà bilingue. Well, je passe
sur la nouriture fine et variée. Après une première reco sur le slick on y
retourne demain si possible avant la big chaleur. En gros c’est du
single sans les arbres autour. Merci biafine. Bise et à bientôt.

Kiwi

Enfin le tour du Kiwi !
Pour moi et Gen, le voyage a commencé par 5000 km de route. On a fait
des arrêts à Niagara Falls, Badland NP, aux Black Hills, Yellowstone et
Grand Teton NP. On est donc en vacances depuis déjà un bon bout de temps.
Comme vous l`aurez déjà compris, notre première journée à Moab s`est bien
passée : quelques heures de vélo sur le slickrock et la Chimay amenée par Pab,
que demander de mieux. De la facon dont le tout a commencé, on aura plein
de choses à vous raconter dans 2 jours !

Vendredi 27 mai 2000 - Seconde journée à Moab

hello people,

today pas vraiment une journee de tafiole : depart 8h retour
22h30...enfin presque

premier départ pour récuperer le vélo qu’antoine a loué. là le loueur
fait la moue sur notre programme... A cause de la neige possible. C’est vrai
qu’il bruine un peu mais quand même en plein désert ca surprend un peu.
Bref on décide de changer pour retourner au slick faire la grosse
boucle.

Départ en k-way et on enquille sur le slick. pour ceux qui ont pas suivit
hier c’est des chemin tracés sur du rocher de A à Z. incroyable ! Le gros
tour fait 3h1/2 avec quelques view point sur le Colorado dans un terrain
en montagne russes ou l’accroche est incroyable.

Retour vers 2 h pour LA gamelle de pasta avec double dose obligatoire.
l’aprèm’ on attend une brave sieste syndicale pour repartir vers 5h sur
"de trails" : de la piste ou il faut slalomer entre les 4x4 , les enduros
pour tomber sur un pont naturel qui enjame un canyon de 80m... Retour dans la
poussiere avec, ho surprise, une remontée de derrière les fagots.
Bref le moral reste bon, le bronzage "tour de france" s’affine et la bière
coule à flot.

Sean est dubitatif sur le gobage de flanby. Demain je passe chez
l’épicier pour donner enfin un essort outre atlantique !
Allez demain on s’envoie vers le chemin boueux ou le loueur voulait pas qu’on
aille. Ce blanc-bec mérite un stage en chartreuse.

Lolo

Samedi 28 mai 2000 - Troisème journée à Moab

Kiwi

Salut tout le monde,

Aujourd’hui c’est le Kiwi qui fait le compte rendu. Je vais faire vite
parce que je suis en train de me remettre d’une insolation. Comme vous
l’avez surement compris, il a fait chaud aujourd’hui... très chaud...

Le soleil a tapé toute la journée, pas un nuage dans le ciel et des
températures approchant les 100 farenheights (35deg C) et pas d’arbres
pour faire de l’ombre. Ajoutez à ca une petite erreur de calcul qui nous a
fait rouler de 9AM à 4:30PM plutôt que 1PM. Maintenant on sait que les
indications de temps dans notre livre ne comptent pas les pauses... Pour
vous donner une idée, aujourd’hui on a roule 3 heures et pris 5 heures
de pause à cause du soleil.

Pour ce qui est de notre parcours, on s’est quand même bien amusés.
C’était la journee du "Slick Rock Rim". On a monté 1000 m à partir de Moab pour
se trouver sur une crête qui domine toute la région. Le groupe de tête a
pu apprécier la vue extraordinaire pendant une bonne heure en attendant
Pierre et moi, pour qui le soleil frappait particulierement fort. Le reste du
parcours était une descente de 9 miles, assez technique. Les marches
s’enfilaient l’une après l’autre, certaines de taille impressionante.
Certaines d’entres elles exigeaient quelques mètres de portage.

Sinon, nos réserves de bière commencent à s’épuiser et on craint
d’avoir à finir la semaine à la Budweiser. Quoique la Moab Brewery pourra
certainement nous fournir quelques bonnes bouteilles.

Bon c’est assez pour ce soir parce que je vais aller joindre la
"dégustation Unibroue".

A plus tard pour d’autres comptes rendus.

Antoine

Je dois ajouter que l’honneur français a été mis à mal aujourd’hui car
personne n’a reussi à passer le gros obstacle de la rando (2 marches
plus une épingle). Lolo a tenté. Premier essai, première marche passée.
Second essai, les deux marches mais chute dans le virage et poignée de frein
cassée. Un type a reussi, shame on us. (note, PAB c’est gauffre deux
fois après l’épingle en voulant faire le mariole). A part ça, une descente de
fou avec des marches, des passages étroits et au dessus d’un precipice.
Comme dit Lolo, "sympa ici mais ca manque d’eau". Bien technique et assechant.
Mais, bon restons dans nos cordes, soyons chauvin, ça ressemble au
Vercors. Il faut juste remplacer le calcaire par de la roche rouge, un
pas par un canyon, la Bourne par le Colorado. Deuxième transformation,
il faut multiplier les distances par 2. Un truc inconnu
par chez nous, les montagnes en forme de tour comme celles de Valley
Castle vues aujourd’hui.

PAB

Ok, je me suis gauffré deux fois mais moi j’ai essayé au moins. Puis
j’ai pas à rougir de mes performances puisque nous sommes tiré quelques
bonnes boures dans la DH. Y a eu quelques marches plus que chaudes ou nous avons
mis la patée à plusieurs ricains. Mais bon, le soleil nous a cramoisi et
la température désèche. C’est brulés et heureux que nous terminons cette
merveilleuse journée.

Lolo

hello hello,

Biafine’attack et arsouille party. 15 bornes à s’envoyer des interieurs,
des jumps dans le plus grand fair play o :). Comme dit Antoine c’est le
Diois plus les cactus, plein de monde because 4x4 et motocross autorisé, mais
quelques bikeuses fort sympatiques, au mois 30% de la population. Voilà,
plus un levier arraché qui va tâter de la réparation "home made" pour
tenir la semaine. doc’skf ferme les yeux...

La mauvaise nouvelle viens plutot du frigo ou nos barres houblonnées
partent en sueur. En tous cas la recommandation d’un gallon par balade (4.8 l)
n’est pas superflue. Demain sortie récup le matin avec des option loop.
l’option loop d’hier nous a fait rentrer à 23h at home..


Lundi 30 mai 2000 - Quatrième journée à Moab

Antoine

Moab : Des arches, du slick et du degre

Today, c’est Antoine qui s’y colle.

Hier, flemme de compte rendu généralisée. On voulait se coucher tôt pour
se lever à 6h (du mat). Qu’est ce qu’on a fait hier ?

On a laché le bike pour aller faire un tour au Arches State Park. C’est
une réserve avec des rocher genre Pierre Percée (Isère), Vallon Pont d’Arc
(Ardèche). Seulement c’est un petit peu plus grandiose. Des arches dans
la roche de plus de 30m de haut et de large. Le chauvinisme en prend un
coup. Le pire, c’est qu’il y en a plein partout : North Window, South Window,
Double Arch. On a pas fini, on y retournera.

C’est dur de se réveiller chaque jour dans un Western.
Truc un petit peu pénible, il a fait 105 deg F (41 deg C). La bouteille
devient l’accessoire indispensable et la clim du truck (4x4 Ford) est
appréciée.
Hier après-midi, petite balade tranquille en VTT pour se reposer et
aller à un point de vue sur des canyons. On a cru un moment à l’orage ; que dale
 !

Aujourd’hui, levé à 6h pour profiter de la fraiche. Direction Barlett
Wash. Montée sur un slick-rock. Un slick rock, c’est un rocher avec pas un
poil de terre dessus. L’adherance en vtt y est incroyable : montée, descente
et devers. Celui-ci est rose (normal), avec différentes couches en dégradés,
des bosses en forme de soucoupes volantes.

On a enfin trouve l’origine du half-pipe. En effet, ce slick-rock compte
des virages relevés, des goulets, des raidillons qui rendraient fou de
joie tout bi-crosseur, car ici la piste ne fait pas 10m2 mais plutot 1km2.

Lolo, PAB et Sean se sont éclatés. On a la vidéo ! Pareil, impossible de
penser chauvin dans ces cas la.

Cet’aprèm, shopping ! Beaucoup de Tshirts attrappés.

PAB

J’en rajoute une couche. Si la sortie de hier etait un
tantinet
tristounette, puisque nous avons emprunte une piste pour voiture, celle
d’aujourd’hui fut magnifique. Comme l’a dit Antoine, nous nous sommes
lachés dans des parties ultra chaudes ou l’on réflechit à deux fois avant
d’avancer un pneu. Mais le slick rock accroche tellement que tout passe
avec un peu de sueur et une bonne dose d’adrénaline. Nous essayerons de
passer la vidéo à la moulinette mpeg pour vous donner une mince idée de
ce que nous pouvons vivre. Demain, nous prévoyons un long trip dans les
montagnes qui doivent être pas mal hautes car nous pouvons y appercevoir
de la neige alors que la vallée est à 100F. Un bisou special à mon épouse
et mon fils qui lisent mes explois depuis le maison.

Mercredi 1 juin 2000 - Sixième journée à Moab

Sean

Yesterday we rode the Burro Pass trail. The trail was not like the
trails we have rode so far. This trail was in the mountains, all of the past
rides have been in the desert. This one reached a maximum elevation of
11,600 feet (3480 meters). The trail brought us through snow and mud.
There was a 14 mile climb to Burro Pass. After that there was over 10
miles of downhill. Some was very steep through snow, mud and a few
stream crossings. Included are some pictures of the trail and the mountains we
were riding through.

PAB

La dessente fut un grand moment de VTT. Passage sur un single entouré
d’arbres, passage de ruisseaux, d’épingles, de marches, course poursuite
sans erreur possible, ...

Aujourd,hui, journée bobos. Sean a mal a un genou en raison de la montée
d’hier, dans le single de ce patin, Kiwi chute et se blesse au poignet à
cause d’une pédale récalcitrante. Un peu plus tard, c’est Pouet qui
commet une erreur et se blesse également au poignet.
Mon gel anti-inflamatoire a servi.

Le chemin que nous avons emprunté nous a conduit un un superbe
arche en pierre ou nous avons pri des photos incroyables. Lolo a joue
les funambules dessus après avoir escaladé la paroi rocheuse. La descente
fut un portage assez pénible et parfois très chaud le long des éboulis du
canyon. Une marche de 3 mètres nous fera nous suspendre dans le vide
et
sauter le reste pour atterrir dans le sable. Lolo (encore lui) passera
une double épingle avec marche dans le sable et les roches grâce à sa
maîtrise de la roue avant. Sans compter que l’erreur lui aurrait sans
doute coûté une chirurgie plastique.

L’apres midi sera consacrée à la visite de Arches
National Park et a soigner les bobos. Demain le grand depart.

Lolo

hello,

aujourd’hui, journée plus technical que aerobic après la grosse bambée
d’hier. Tiens hier dans le dernier single de la mort les rangers ont mis
plein de ralentisseurs : 5 troncs empilés en travers du chemin. ca
surprend !

Au début et au troisième, on se dit que ca pourrait se sauter s’il il n’y
avait pas une épingle derrière. Coté bobos je m’en sort "graduate" avec
une belle pizza et un gant déchiré sur le slick rock. C’est fou ce que ça
grippe ce truc la.

p’tit coup de fatigue généralisé plus hesitation autour de la
"derailleur ale", une biere brassée à moab. comme d’hab la journée s’est terminee by
night pour faire des clichés sympas de coups de soleil. Tomorow levé
classique à 6 h pour essayer de ne pas rater l’avion et profiter des
mythique hotesses de la twa (60 ans, nourries au big mac).

bises



Auteur - Kiwilefruit




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013