Accueil > Magazine > Compte-rendus

  Championnats du Monde 2005


(5/09/2005)

On prend les mêmes et on recommence. C’est une peu ce que l’on pourrait dire des courses élite hommes et femmes en DH et XC qui ont eu lieux en Italie lors de ces Championnats du Monde de VTT 2005.

En descente Fabien Barel garde donc son maillot arc-en-ciel pour la 2eme année consécutive, ce qui ne va pas sans rappeler les traces d’un tout jeune retraité du VTT, Nicolas Vouilloz.

Barel conclu en beauté une saison 2005 où il aura tout gagné, en étant champion de France, d’Europe et maintenant du monde de la discipline.

Grand perdant de la journée, le Britanique Steeve Peat, qui échoue au pied du podium. Peat avait du s’incliner devant Vouilloz pendant des années, sans jamais réussir à prendre le meilleur sur le Français. Tout le monde le donnait vainqueur en 2004 aux Gets et il a vu le maillot lui échapper sur une chute en fin de course. Il avait probablement la rage pour cette édition 2005. Mais Barel est décidément le patron de la descente mondiale et Peat s’est vu confisquer les autres marches du podium par l’autralien Samuel HILL et le Sud Africain Greg Minaar.

Toujours chez les hommes on notera la trés belle 6eme place du Français Karim Amour, qui fait figure d’ancien et qui s’offre le luxe de prendre le meilleur sur Cédric Gracia qui termine lui à la 8eme place. Enfin, la 5eme place est prise par le Britanique Gee Atherton, qui progresse d’année en année. Un sacré candidat aux podiums en 2006 !

Fabien Barel En 2004 aux Gets tout le monde attendait les Françaises et en particulier la reine Anne-Caroline Chausson. La multiple championne du monde faisait figure de favorite et pas une de ses concurentes n’envisageait la plus haute marche, avant qu’Anne-Caro ne s’en colle une belle et soit contrainte à l’abandon.

Mais cette année elle est arrivée en Italie avec de trés bons résultats et une forme revenue ; Championne de France, d’Europe et 2 manches de la Coupe du Monde à son actif. Il allait falloir faire fort du coté des demoiselles pour déloger la reine Chausson.

Titulaire du meilleur temps lors des manches de placement, la Française s’élance à la course au maillot Arc-en-ciel derriére une autre Française, puisque la hot-chair est tenue à cette instant par Sabrina Jonnier. Anne-Caroline réalise à son tour une trés belle course. Aux premiers temps intermédiaires elle est en avance sur Jonnier. Tout va bien pour Anne-Caroline avant une chute. Mais la Française est une grande championne dotée d’un mental en acier. Elle remonte sur le vélo, refait petit à petit son retard et franchi la ligne d’arrivée avec moins de 4 centiéme d’avance sur sa rivale !! Une course de folie pour un 12eme titre...

A l’issue de la course c’est un podium entiérement tricolore, puisque c’est Emmeline Ragot qui rejoint Chausson et Jonnier sur les marches de la gloire. A noter que Céline Gros et Nolween le Caer restent dans le top 10 en prenant respectivement les 9eme et 10eme places.

Coté Xc on peut dire que là encore, on a pris les mêmes et que l’on a recommencé. Chez les filles pas de surprises, puisque c’est la Norvégienne Gunn-Rita Dahle qui va dominer dés le début de la course, dans un scénario identique à celui des Gets en 2004, avec comme poursuivantes ses éternelles rivales, la Polonaise Maja Wloszczowska et la Canadienne Marie-Hélène Prémont. Cette derniére devra malheureusement se contenter de la médaille en chocolat puisque c’est la Suisse Petra Henzi qui prend la 3eme place.

Chez les hommes, Julien Absalon venait en Italie avec un objectif : garder son maillot arc-en-ciel. Il avait fait de ses Championnats du Monde son objectif principal, délaissant même des épreuves de la Coupe du Monde.

En début de course c’est Miguel Martinez qui met la pression, mettant entre lui et Absalon 15" d’écart au premier tour. Le suisse Thomas Frischknecht lui emboite le pas. Mais l’échappée sera de courte durée et c’est un pool de coureurs constitué de Absalon, Hermida et Sauser qui va mener rapidement les débats.

Au final Julien Absalon garde donc son maillot, concrétisant ainsi son objectif ; tandis que le Suisse Christoph Sauser devance l’Espagnol José-Antonio Hermida.

Thomas Frischknecht ne monte donc pas cette année sur le podium comme en 2004 mais il signe une trés belle 5eme place, alors que Martinez se retrouve dans les profondeurs du classement à la 20eme place. Déception aussi pour Cédric Ravanel qui termine à la 17eme place ne renouvellant pas son exploit de 2004 où il avait terminé à la 2eme place. Grand absent de cette course, le Français Jean-Christophe Perraud qui a du abandonner.

Epreuve spectaculaire si il en est, le 4X aura été dominé par les Américains puisque c’est Jill Kintner chez les dames et Brian Lopes chez les hommes qui s’habillent en Arc en Ciel. Coté Français l’excelent Mickael Deldycke remet le couvert et prend la 3eme place. Damien Godet fait son entrée dans le top 10 de la discipline en prenant la 9eme place, s’offrant le luxe de passer devant Cédric Gracia (14eme), Karim Amour (22eme), et Romain Saladini (24eme).

Enfin en trial 26" on va retrouver des habitués du circuit mondial avec un beau maillot Arc-en-ciel pour le Belge Kenny Belaey qui fait la nique à Vincent Hermance et Benito Ros. Marc Vinco termine 5eme devant Gilles Coustellier (6eme), Marc Gaisso (7eme) et Giacomo Coustellier (8eme) ce qui fait un sacré tir groupé chez les Français.

Au tableau des médailles, la France s’adjuge la 1ere place, avec 10 médailles devant la Grande-Bretagne et l’Espagne.







Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013