Accueil > Magazine > Compte-rendus

  O2 Bikers test day 2001


(/06/2001)

<REP|SITE/2001/testday>

Le O2 bikers test day est un rendez-vous spécial. C’est à notre connaissance
la seule initiative qui permet aux vttistes de rencontrer des constructeurs
de vélos, de voir leurs créations, et surtout de les essayer dans des
conditions réelles d’utilisation. Pour ne rien gâcher le rendez-vous était
fixé en Belgique à Houffalize au lieu dit la Fosse d’Outh. Un nom mythique qui devrait
faire frémir d’émotion tout biker normalement constitué.


Après avoir acquitté le droit d’entrée a la tente O2 Bikers, il suffisait de se
présenter sur le stand d’une des marques, de choisir un destrier, de se le
faire régler et de l’enfourcher pour une petite rando de quatre bornes.

Les constructeurs présents étaient une bonne dizaine. Commencal, Cannondale,
Decathlon, B1, Scott, Sintesi, Frm, Klein, GT, Trek, Gary Fischer, Kona. Bonne humeur pour certain, petit stress ailleurs, bougon
chez d’autres. Il faut dire que la météo est loin d’être agréable. Pluie et
boue sont au programme de ce week-end Fagnet approved.

Le parcours est un intelligent condensé des conditions classiques
d’utilisation d’un VTT. Montée raide sur un sol meuble, sentier, goudron,
quelques transitions permettant de vérifier les tenues de cap et le
rendement, une descente rapide sur un single qui ondule, et une autre bien
technique en devers avec de grosses racines bien épaisses et glissantes.
Quatre bornes c’est certes court pour un test, mais le terrain varié aidant
c’est néanmoins suffisant pour se faire une idée assez précise du potentiel
des montures proposées.


En fin de boucle, un petit passage par le poste de nettoyage permet de
rendre aux vélos un peu de leur splendeur, car la boue ardennaise prend un
malin plaisir à maculer vtt et vttistes. Après avoir rendu le vélo à son propriétaire, un
petit passage au stand O2 bikers s’impose histoire de remplir la fiche qui
recueille nos impressions pour la postérité, et prendre un collation
reconstituante avant de repartir en quête d’un nouvelle monture.

A l’issue de la journée, et selon le tempérament de chaque essayeur, ce
seront 4 à 6 vélos qui auront étés éprouvés. Une expérience irremplaçable qui
permet de prendre pleinement conscience que chaque vélo possède le caractère
particulier que son constructeur a cherché à y injecter. Pour le vttiste,
le jeu consiste à trouver le vélo qui rassemble les qualités qui vont
s’adapter à ses souhaits et à sa pratique. A ce titre, ces journées de test
constituent une expérience unique et particulièrement enrichissante pour
réussir cette adéquation. Souhaitons que le magazine O2 Bikers parviendra à
maintenir cet événement à son calendrier parce que nous, c’est sur, on en
redemande.

L’avis des participants

Roudou
Le Commencal Essence est une monte un peu plus démocratique du cadre tout-suspendu de la marque. Léger, ce vélo se révèle à l’aise dans toutes les conditions. Très confortable, Il grimpe efficacement, relance sans rechigner, s’avère très maniable et efficace en descente, et les passages techniques ne l’effraye pas. Bref, je suis complètement bluffé par ce vélo qui s’est montré parfaitement polyvalent. A utiliser partout et sans modérations.
Le Decathlon Le Kid est un vélo de dual semi-rigide. un cadre trapu très costaud, une grosse fourche psylo à l’avant, un citre large et relevé, d’énormes pneus hutchison jumbo. Un vélo taillé pour le fun et rien que le fun. Et c’est vrai que ce VTT est amusant à piloter. Il n’est pas à la fête en montée en raison de sa géométrie exclusive qui soulève l’avant et rend la direction imprécise. Sur le plat ce VTT s’avère agréable et confortable à enmener. C’est surtout en descente et en zone technique que tout le potentiel de ce VTT se révèle. Un véritable jouet que l’on s’amuse à lancer dans les pires pieges. Un VTT pour champs de bosses, ou relief montagneux à condition d’avoir les remonte-pentes sous la main.
Le Decathlon 9.1 est un semi-rigide en aluminium conçu spécifiquement pour le XC. La position couchée, le cintré étroit, un cadre très nerveux et rigide ne laisse pas de doute sur sa destination. Tout fonctionne parfaitement sur ce vélo équipé haut de gamme sur lequel je retrouve la transmission ESP 9.0 et les manettes half-pipe au fonctionnement toujours aussi onctueux. Le moindre coup de pédale passe immédiatement et violemment dans les roues. C’est un bombe lors des relances. Cette exclusivité se paye par une agilité moyenne et un arrière très peu confortable. Un vélo taillé pour la compétition pour bikers avertis.
PAB
Le Décathlon 7.4 est décrit comme un vélo de sport. Ce n’est donc pas un tout haut de gamme. Il est équipé d’un fourche Rock Shox Judy XC, de commandes SRAM attack half pipe, d’un mélange Deor/XT pour la transmission et d’une tige de selle suspendue. Le freinage avant était confié à un disque à tirage par câble Avid. Je me suis tout de suite senti à l’aise sur ce vélo, la géométrie me correspondait parfaitement. Moi qui suit un opposant du cintre relevé (pour le XC), je dois avouer que celui du Rockrider m’a étonné. J’ai vraiment pu me lâcher d’autant que le frein avid est une pure merveille. Pas de bruit, une puissance phénoménale tout en ayant une parfaite maîtrise. On ne retrouve bien entendu pas le confort d’un hydraulique mais c’est assez convainquant. La fourche était un peu souple pour moi avec une détente également trop rapide. Mais je pense qu’un réglage fin pourrait l ?améliorer. Par contre la tige de selle suspendue ne m’a été d’aucune utilité. Je n’ai même pas pu l’enfoncer a l ?arrêt en sautant dessus. Seul un des représentants de Décathlon, pesant quelques kilos de plus que moi, a pu me convaincre qu’elle n’était pas bloquée. Ce vélo fut une excellente surprise, surtout à ce prix.
Commençal Doctor. Avec le Be Active, c’est le vélo tout suspendu le plus équilibré qu’il m’a été donné d’essayer. Comme il était a ma taille, cela a ajouté à mon plaisir. Je ne lui ai trouvé aucun reproche. Ludique, précis et stable il passe partout sans se faire prier. Une suspension active sans pogo excessif révélait un ajustement idéal pour mon poids. Même si son aspect extérieur ne m ?enthousiasme pas de prime abord, ce Doctor s’est révélé être une excellente monture. Du point de vue des périphériques, rien à signaler de particulier.
Scott G-zero Strike 10. Un vélo à 236.000 BEF. Une finition carbone noir mate superbe (pour qui aime), un équipement pour descendre le poids sous les 11 kilos, XTR, frein v-brake magnésium, moyeux titane, cintre carbone... Règlé XC et pour des bikers d’un poids supérieur au mien, je n’ai pas du tout bénéficier de la suspension arrière assurée par une Rock Shox SID. La fourche SID était également trop dure pour que je puisse bénéficier pleinement de sa potentialité. Je ne sais pas si c’est parce que j’arrivais à la fin de la journée ou si c’est effectivement un fait, mais la légèreté de ce vélo ne m’est pas apparue exceptionnelle en comportement dynamique. Pourtant, il se rapproche du FRM Be Active qui m’avait entraîné à des folies. Les v-brakes m’ont fortement déçu. L’arrière ne freinait quasi plu. A leur décharge, ils ont été soumis à rude épreuve tout au long de la journée avec une boue surabondante. Mais c’est là que se révèle justement tout l’avantage de l’hydraulique. Un sentiment mitigé donc pour ce vélo hors de prix. Rien de formidable, mais je suis certain qu’un fois convenablement réglé, il peut se révéler un machine exceptionnelle. Un dernier avantage du cadre méga-over-sized : pas besoin de garde boue :-).
Klein Adept pro. Dans la série Gary Fisher - Trek - Klein ; j’ai pu tester l ?Adept pro. Ces trois vélos possédant la même géométrie et le même type de suspension, tester un permet normalement de se faire un opinion sur l’ensemble. Le Klein est celui qui a la finition la plus soignée avec sa peinture deux tons et son équipement haut de gamme. Pratiquement tout XTR et feins v-brake dont je ne me rappelle plus l’origine. La suspension m’a semblé dure. Pourtant, l’o-ring indicateur du Fox Float R montrait un débattement quasi complet. Je dirais donc que ce type de vélo n’est qu’un semi-tout-suspendu. Nom de ma composition qui traduit une suspension peu active qui aide pour la traction en monté mais ne permet pas toutes les folies en descente qu’autorise un vrais TS. Par contre le << pogo >> est inexistant. Ne parlons plus de << pompage >> qui est normalement réservé à la perte de rendement imputable à l’amortisseur. Ce problème présent sur les premiers TS à, depuis quelques années, été complètement réglé. Non, le pogo est l’enfoncement de l’amortisseur lorsque l’on pousse violemment sur les pédales. Ce phénomène ne fait, en principe, pas perdre d’énergie ou de rendement mais est néanmoins désagréable. Pour le supprimer sur un vélo vous pouvez raidir l’amortisseur ou pédaler plus en souplesse. Ce test a confirmé pleinement ce que je supposais : quelque soit le vélo, il n’y a pas de miracle, soit vous avez du débattement et vous avez enfoncement de l’amortisseur sous les coups de pédale, soit vous augmentez la pression et vous supprimez le pogo tout en bridant la suspension ! Le Klein n’a brillé ni par ses qualités ni par ses défauts, un vélo neutre en quelques sorte.
FRM Be Active. Le tout suspendu de FRM avec le fameux amortisseur Founales. Equipé tout haut de gamme XTR avec une fourche FRM A-way à air, des pneus Ritchey de section hyper fine, du carbone pour le cintre, ... Ce VTT était configuré pour un diminuer le poids au maximum. Résultat, 10.3 Kg sur la balance même avec ses freins à disque Formula B4. C’est un vélo qui m’a toujours attiré, j’ai même été à deux doigts de l’acquérir lorsque je cherchais mon tout suspendu. C’était donc une eccellente occasion pour le tester enfin. Le cadre était malheureusement une taille en dessous de ce qu’il m’aurait convenu, mais pour se faire une opinion, cela restait acceptable. Et j’ai vraiment apprécié. On sent, grâce à son poids, que l’on a de la pèche sous les pédales. C’est un vélo qui appelle à la défonce, à se surpasser à tout moment. La suspension est bien active sans être pénalisante. L’amortisseur Fournales fait malheureusement un bruit spongieux assez désagréable. La fourche est sans commune mesure avec le z-Way testée sur le Race Ready. Sans être parfaite (elle reste fort dure), elle complète néanmoins assez bien le vélo. Bien entendu les pneus n’étaient pas du tout adaptés au terrain ce qui nécessitait de se brider en descente mais le Be Active se révéla un très bon vélo (ce qui est heureux vu son prix). Les freins Formula B4 ont également été très agréables, un puissance phénoménale tout en gardant de la progressivité. Sur les freinages pas trop appuyé, ces freins font malheureusement un bruit de corne de brume. Un petit reproche sur le cadre tout de même, les haubans étant forts écartés, mon mollet droit venait toucher à chaque coup de pédale. Mais peut-être est-ce moi.
FRM Race Ready Arc. Je roule avec une personne possédant ce vélo et ne tarissant pas d’éloge sur son comportement. Il me tardait donc de pouvoir l’essayer. Je m’attendais à une forte transition avec le Décathlon, et sur ce point, je n’ai pas été déçu. Mais, malheureusement, dans le sens diamétralement opposé ! Je l’ai trouvé particulièrement inconfortable. Le dérailleur XT sautait de pignons en pignons. La fourche, une FRM Z-Way est tout simplement lamentable. Comment peut-on faire une suspension aussi dangereuse. Elle ne possède pas de contrôle de la détende et à chaque choc, vous sentez un claquement qui est transmis à travers tout le cadre et qui se fait sentir jusque dans la selle. Le système de hauban cintré ne m’a pas convaincu sur une aussi petite distance. Le poids n’étant pas particulièrement tiré vers le bas, je n’ai pas eu de bénéfice d’un cadre si travaillé. Ce vélo m ?a d ?ailleurs valu la seule chute du dimanche. Dans la dernière descente technique, là où avec le Décathlon j’étais passé sans me rendre compte de rien, j ?ai dérapé sur les racines et me suis rattrapé à un arbre au dernier moment. J’ai donc été particulièrement attristé par ce vélo que je me préparait pourtant à aimer.



Auteur - Roudou - PAB




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013