Accueil > Magazine > Le cri du Single Track

  VTT ? Mon cul !!!


(5/02/2006)

Une amie proche me confiait un jour tout le mal qu’elle pensait du VTT. Pourtant la belle n’avait rien d’une casanière blondasse plus apte à traîner ses talons aiguilles dans les magasins que ses basquettes dans les salles de gym. Bien au contraire. Au demeurant elle appréciait même l’usage du sport dans la lutte contre la ceinture abdominale et la fesse molle chez la gent masculine.

Non, en fait sa détestation venait de certaines conséquences indirectes et autres dommages collatéraux qu’engendre la pratique du vélo à gros boudins. Entre autres, mon amie aimait à citer les nombreuses absences que demandait la pratique de notre sport. A peine entamé le week-end, que celui à qui elle avait la faiblesse d’avoir dit « oui » au seul motif qu’elle en était follement amoureuse et que cela durait encore, goupillait au téléphone une de ces virées où la seule représentante féminine présente serait une bicyclette. Si son homme partait toujours trop tôt pour ces lâches déplacements, il n’en revenait pas moins toujours trop tard et souvent traînant dans son sillage une bande de copains se disputant le privilège de sortir la blague la plus lourde, généralement sur les blondes et autres propos salaces qui font parfois des hommes des caricatures à la Cabu. Ces adorables représentants du sexe dit ‘fort’ avaient en prime le mauvais goût de débarquer dûment recouvert d’une belle couche de boue en hiver ou parfaitement dégoulinant et accompagné d’un fumet de putois en été. Et toute cette faune ne parlait que de VTT à l’exclusion de tout autre sujet, s’interrompant de temps en temps pour faire des commentaires connaisseurs sur la bière qu’ils étaient en train de siroter...

Il était pourtant dans ces départs et ces retours un petit moment qui, après enquête auprès de celles qui comme mon amie étaient affligées d’un mari vététiste, semblait faire l’unanimité auprès de ses dames. Et voilà que ce fugace instant de bonheur était mis en péril par la mode. Un comble !!! : « Te rends-tu compte » m’expliqua en substance mon amie en grand émoi « avec cette mode du free-ride, le baggy est en train de remplacer les cuissards. Et alors quand est-ce que je pourrais mater des beaux culs de mecs si vous vous mettez tous à porter ces trucs !!! »

Pour un peu je me remettrais au Xc ...



Auteur - P-à-R




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013