Accueil > Magazine

  Décathlon renonce à son centre de recherche à Chambéry


(21/02/2006)

Fin juin 2005 le groupe Decathlon avait annoncé la construction de son centre de recherches et développement dans la région de Chambéry. Ce centre devait devenir le siége de Be’Twin, la toute nouvelle entité cycle de la marque et y recevoir les départements R&D, ainsi que les structures commerciales et marketing. Un bâtiment de 10.000m² devait voir le jour et accueillir prêt de 80 personnes en provenance du siège de Villeneuve d’Ascq tout en générant une 100aine d’emplois.

Fortement soutenu par les autorités locales et en premier lieu par le conseil général de Savoie, le projet s’est heurté rapidement à l’opposition des commerces d’articles de sports et en particulier des vélocistes. Une véritable levée de boucliers face à la perspective, dans le cadre du projet, d’avoir également une surface de vente supportée par un showroom de 5000 m², qui aurait représenté une concurrence jugée déloyale par les détracteurs du projet.

Face à cette opposition, Decathlon avait toutefois revu sa copie, en présentant à la commission départementale d’équipement commercial (CDEC) qui statut sur les ouvertures de grandes surfaces, un nouveau projet réduit à 3000m².

La commission devait se réunir il y a quelques semaines, mais l’examen du projet avait été reporté à ce mardi 21 février.

C’est la veille même de l’examen en commission, que le groupe Decathlon a annoncé dans un communiqué laconique qu’il retirait son projet d’installation sur la région. Officiellement la marque parle de difficultés dans le dossier et de réorientations stratégiques : "Cette décision se fonde aujourd’hui sur le choix stratégique récent de renforcer son projet industriel mené depuis 1997 à Villeneuve d’Ascq, dans le cadre du développement de son centre de recherche et développement. En conséquence, le dossier déposé à la commission départementale d’équipement commercial est retiré."

Au total c’est prêt de 300 personnes qui étaient concernées par cette implantation. Reste des sous-traitants de la marque qui devraient toutefois s’installer dans d’autres locaux.







Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013