Accueil > Magazine > Tests et essais

  Contact : le VARIO HARISSA RACE


(22/07/2006)
JPEG - 34.2 ko
Steph en route pour le testing

De passage sur le stand Vario, on me confie sans sourciller un gros vélo de dh, rien de moins qu’un Harissa Race, quasiment le montage de série, à part les des freins anglais Quad, partenaire de la marque, et des suspensions réglées pour un pilote du team.

Le cadre est impressionnant visuellement, tout est surdimensionné, les tubes de section carrée bien épais avec des cordons de soudure qui respirent la santé. Va falloir se lever tôt pour le casser. Autrement pas de fioritures, Vario fait fi des multipivots compliqués et tire quand même 220mm d’un bon gros monopivot. L’équipement est adapté, du Truvativ Holzfeller au niveau du pédalier bien rigide, tout comme le cintre et la tige de selle.

Petite prise en main sur le chemin du télésiège. Il faut que je m’habitue un peu à la position plus extrême que sur mon freeride, mais je trouve mes marques assez rapidement, et le cintre offre une position bien instinctive.

J’attaque par une piste noire, histoire de trouver matière à laisser la bête s’exprimer. Le pédalage au début est un peu fastidieux, le vélo relance correctement tant que la pente va dans le bon sens amis en montée faut se monter patient. C’est parti dré dans l’pentu, comme la piste du même nom. Là je commence à saisir le potentiel du bestiau. Après chaque petite difficulté je me dis probablement que celà passait bien plus vite et je lâche progressivement les freins, passant plus vite sur les racines, atterrisant tout en douceur, même les réceptions les plus en vrac. C’est un cadre destiné à prendre de la vitesse, si on délaisse un peu le levier de frein on prend vite un plaisir monstre.

Allez, encore une petite ! Saut au dessus des rochers, tout droit dans les racines, le cadre ne bronche pas, il est suffisamment rigide et ne présente pas non plus l’autre gros défaut des monopivots, les tensions parasites dans la chaîne.

Après quelques passage sur les pistes noires du bikepark de Châtel, j’apprécie énormément. Dommage, je vais devoir le ramener bientôt.

Disponible en 2 versions, SX à 3199 euros, Race à 3799 euros, Vario propose là un vélo de dh à prix raisonnable pour la catégorie, mais monté avec du matériel vraiment adapté à un usage engagé. Il y a bien sûr plus exotique, plus léger, plus prestigieux, mais il s’agit là d’un très bon choix pour qui veut s’offrir un vrai vélo de descente pour écumer les stations l’été et aller tâter du chrono sur des parcours engagés.

- PLUS sur le site VARIO



Auteur - Bizango




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013