Accueil > Magazine > Compte-rendus

  Cape Epic 2007 : une course à étapes épique !


(24/04/2007)

4 ème équipe mixte sur la Cape Epic (Afrique du Sud), certains retiendront que nous sommes au pied du podium, que nous avons la médaille en chocolat. D’autres diront que c’est un exploit car l’équipe CMT a fini cette Cape Epic.

Nous dirons simplement que nous avons gagné, gagné car nous avons fini cette course. Ponctuée de nombreuses embûches, ce ne fut pas toujours une partie de rigolade.

Heureusement que les médecins furent aussi agréables que compétents (une sévère tendinite pour Virginie et une inflammation de la rotule pour moi). Les dernières étapes où nous postulions au podium furent des moments indélébiles pour chacun et ont vite gommé un début de course ponctué par la mal chance. Mais cette course ne se résume pas qu’à une simple performance ! Que de souvenirs !

Tout d’abord le souvenir des nombreuses visites sur le site officiel pour connaître les étapes que nous voulions réussir puis celle de l’étude détaillée de nos futurs adversaires. La course a donc bien durée plus de 8 étapes et près de 43 heures. Elle a duré des mois... Avant de réussir à parcourir les 900 kilomètres et les 15000 mètres de dénivelés positifs de nombreux efforts furent nécessaires.

Tout a commencé en juillet 2006, où voulant retourner en Afrique du Sud, je pris contact avec Virginie Souchon. L’ayant croisée de maintes fois durant des courses de VTT, elle avait le profil parfait. Sa sympathie et son excellente réputation était primordiale pour former une équipe qui devait être prête à affronter une telle course à étape. En outre, endurante et performante (Ex championne de France Marathon et Elite, vice-championne de France Marathon 2006), il n’y avait pas de soucis à se faire sur sa future condition. C’est avec enthousiasme qu’elle accepta ma proposition L’équipe était formée dès le début de l’automne, pleine d’entrain et d’ambition. La quête des partenaires pouvait commencer...

Nous devions commencer à rechercher ce qui est le plus important, à savoir les VTT.

Désireux de ne pas ajouter à la difficulté du parcours des problèmes matériels. Nous devions utiliser des VTT de qualité. Ainsi, j’ai appris que la marque CMT recrutait des co-factorys. Le courant est très vite passé avec leur responsable Bjorn Teani. L’aventure était lancée, un professionnel nous faisait confiance. Des vélos étaient mis à notre disposition, des vélos sur mesure et de surcroît en titane ! Rien que pour nous ! Leurs poids (10,3 kg), leur confort et leur rendement nous ont sûrement permis de gagner du temps mais aussi du plaisir. En tout cas, nous étions très fier de chevaucher des VTT français en Afrique du Sud. D’autant plus fier que cette structure familiale nous considère comme ces portes drapeaux et que la qualité de ces vélos est incroyable ! L’aventure avait bien débuté, nous avions fait le bon choix.

Mais nous devions trouver les partenaires financiers nécessaires pour clôturer un budget de l’ordre de 4500 euros. Ce ne fut pas chose facile mais nous avons réussi. Une histoire particulière avec le titane nous était promise. En effet, la marque Tekka, fabricant d’implants dentaires en titane a été notre partenaire financier principal. Enfin, d’autres partenaires matériels se sont aussi intéressés à nous. Là encore ce sont des marques françaises qui nous ont soutenu (Carnac pour les chaussures, Pro Rider pour les lunettes et le laboratoire les 3 chênes pour les vitamines et compléments alimentaires.). Pour tous ceux qui nous ont aidé, un mot : Merci.

Cette délicate étape de notre préparation effectuée, l’aventure pouvait débuter et dès le mois de décembre l’entraînement a commencé. En douceur, car tant Virginie que moi avions eu quelques soucis de santé. Virginie venait de se faire opérer d’un ménisque et une mononucléose infectieuse m’avait fait raccrocher le vélo pendant six mois. Nous n’étions pas vraiment en avance mais l’hiver nous a un peu oublié cette année et nous nous sommes bien rattrapés. La préparation fut optimale, chacun conciliant au mieux sa vie et ce sport si possessif.

Quelques milliers de kilomètres plus loin nous prenions le départ de la Cape epic. Après près de 30 heures de voyage, nous étions prêt... à déballer les vélos. La découverte de l’organisation et la magie de l’événement laissaient rêveuse ma partenaire. 8 jours d’immersion totale dans la planète VTT, rien de mieux pour oublier les moindres soucis.

Mais cela ne pouvait me faire oublier l’aventure douloureuse de l’édition précédente. Je ne parle pas de ma tendinite qui m’a obligé a abandonné mais de mon ami. Jean Michel Borne. Ce dernier après une préparation parfaite pour cette course, doit maintenant combattre une difficile maladie. Cette course est un douloureux souvenir pour lui car révélatrice de ce mal. Avant que je parte il m’a dit « de le venger », j’espère avoir été à la hauteur, en tout cas nous avons tout donné et vécu une aventure incroyable. L’équipe CMT est née, espérons que nous pourrons encore vivre de telles aventures... Les personnes intéressées pourront revivre l’ensemble de l’aventure sur notre site : www.cmttitan.com. Enfin, je finirai par dire que ce serait avec plaisir que nous ferons partager notre expérience, n’hésitez pas à nous contacter.

Julien Sauvigné, 06 33 78 69 72, associationjustperformance@yahoo.fr



Auteur - Julien Sauvigné




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013